Le Souffle des marquises – Tomes 1 et 2 (de Muriel Bloch et Marie-Pierre Farkas)

Saluuut !

Dans cette chronique express (oui, j’ai très peu de temps pour mon blog en ce moment…) , je vais vous présenter Le souffle des marquises de Muriel Bloch et Marie-Pierre Farkas.

Je vais vous parler uniquement des tomes 1 et 2. En fait, c’est une trilogie mais pour l’instant je n’ai lu que les 2 premiers tomes…

Resumé

Lille, 1862 : Éléonore a dix ans et une oreille exceptionnelle.
Son père devient fou de rage lorsqu’il découvre qu’elle joue de la musique en cachette : ce n’est pas convenable ! Pour lui faire passer l’envie de devenir musicienne, il l’envoie à Paris chez son oncle et sa tante, qui tiennent une blanchisserie. Mais l’enfant trouve vite le moyen de se faire embaucher dans l’atelier de fabrication d’instruments de Monsieur Adolphe Sax, le génial inventeur du saxophone.
Commence alors une vie peuplée d’amitiés et d’amours impossibles, entre Montmartre et Pigalle, où se croisent peintres, artistes et tout le petit peuple de Paris, aux temps de la Commune et des premières Expositions universelles. Devenue une musicienne hors pair, Éléonore rencontre un trompettiste américain qui va bouleverser sa vie. Le souffle de cet amour la conduira au-delà de l’Atlantique, jusqu’à La Nouvelle-Orléans…
Le premier tome d’une saga historique, qui, à travers des figures incontournables de la musique, comme les frères Sax, raconte le destin hors du commun d’une jeune fille passionnée et éprise de liberté.

Avis

Le point fort de cette série est que l’on suit les personnages pendant toute leur vie, on vit avec eux leur bonheur, leur problèmes.

De plus, l’intrigue du livre est basée sur des évènements réels et des personnages ayant vraiment existé, comme Adolphe Sax et Louis Armstrong.

Les détails historiques et musicaux sont nombreux mais n’alourdissent pas l’histoire.

On ne ressent pas non plus d’essoufflement au fur et à mesure de l’intrigue.

Seuls bémols : un peu trop d’histoire d’amour et trop d’insistance sur des éléments pas forcément importants à mon goût.

Très bien pour les amateurs de musique !

MA NOTE : 16/20

A bientôt pour une nouvelle chronique ! 🙂