Hors Normes, un film d’Éric Toledano et Olivier Nakache

Bonjour à tous !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous donner encore une fois mon opinion sur un film (oui, je me passionne pour le cinéma en ce moment mdr)… Il s’agit de « Hors Normes », un film de Eric Toledano et Olivier Nakache.

Je vous laisse avec le synopsis, et je vous donne mon avis ensuite…

Sypnosis

Bruno et Malik vivent depuis 20 ans dans un monde à part, celui des enfants et adolescents autistes. Au sein de leurs deux associations respectives, ils forment des jeunes issus des quartiers difficiles pour encadrer ces cas qualifiés « d’hyper complexes ». Une alliance hors du commun pour des personnalités hors normes.

Copyright : Photo : Carole Bethuel

Mon avis

On se rend vite compte en regardant ce film que l’intrigue n’est pas principalement centrée sur les autistes eux-mêmes, mais plutôt sur leurs encadrants, Bruno et Malik qui sont d’ailleurs les personnages principaux de ce film. On les suit dans leur formidable aventure, celle de venir en aide à ceux dont les cas sont qualifiés « d’hyper complexes ». Souvent, pour les familles de ces personnes, ils sont la dernière chance, après qu’ils aient essuyé de nombreux refus.

Car il en faut du courage, de la patience, de l’humanité, pour accepter de s’occuper de ces personnes un peu spéciales, surtout quand l’on voit que l’Etat n’est pas toujours d’une grande aide.

Copyright : Photos : Carole Bethuel © 2019 QUAD – TEN CINEMA

Ce film est peut-être un peu plus « intellectuel » que ceux que j’ai l’habitude de voir, mais je ne l’ai pas moins apprécié pour autant… On peut y trouver de nombreux moments d’humour, et une véritable réflexion sur le handicap.

Un reproche que je pourrais faire à ce film, et cette opinion n’engage que moi, c’est qu’il se concentre davantage sur le point de vue des encadrants que sur celui des autistes, et que la plupart des personnes autistes présentées dans ce film sont celles qui ont les troubles les plus importants… Alors que dans la vie, il y a différents degrés d’autisme, différents degrés de handicap. Pour moi, ces personnes là auraient dû aussi être présentées, pour éviter que le film tombe dans le coté « peur du handicap » et « préjugés ».

Copyright : Photos : Carole Bethuel © 2019 QUAD – TEN CINEMA

Mais à part cela, je trouve que ce film mérite vraiment d’être vu, car peu sont les réalisateurs qui décident de choisir le handicap comme sujet principal. Cela mérite d’être salué. C’était un pari risqué, qui a brillamment été relevé, malgré quelques ombres au tableau selon moi. Conclusion : ce film mérite d’être vu, ne serait-ce que pour faire une belle découverte.

jhcSi vous voulez tenter l’expérience, le film sortira en DVD le 4 mars, et sera distribué par Gaumont, dans tous vos points de vente habituels. Vous pouvez d’ailleurs d’ors et déjà le précommander, alors ne perdez pas de temps.

 

A bientôt pour une nouvelle chronique !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s