Les autres peuvent bien aller se faire voir (d’Ana Paige)

Bonjour à tous !

logo_14698Dans cette nouvelle chronique, je vais vous parler de « Les autres peuvent bien aller se faire voir« , d’Ana Paige.

Commençons tout de suite par le résumé, et je vous donnerai mon avis ensuite.

Resumé

Encore étudiante, Melissa porte toute sa famille sur ses épaules. Pas le choix : sa mère a abandonné le foyer, son père est débordé par le travail et son frère Leonard part à la dérive, traînant en bas des tours de leur cité. Heureusement, Melissa a un refuge, un havre de paix dans lequel s’évader : l’écriture.

Son prochain projet pour nourrir son imagination : suivre pendant un an l’équipe de rink hockey locale. Au fil des entraînements et des matchs, Melissa se fait une place dans le groupe. Seul Maximilien, dont le regard bleu l’électrise chaque fois qu’elle le croise, semble réticent à sa présence. Pourquoi cela la déstabilise-t-elle à ce point ? Est-elle en train de tomber amoureuse ? Impossible, son cœur ne peut pas se mettre en travers de son roman ! D’autant que Max et elle ne sont pas du même monde… À moins d’envoyer valser les préjugés, les contraintes familiales et la pression sociale d’un coup de crosse ou d’un trait de gomme !

Avis

C’est parti pour mon avis !

Dans ce livre, on découvre Mélissa, étudiante et passionnée d’écriture. On se rend vite compte qu’en plus de ses études, Mélissa doit faire face sur tous les fronts. Sa mère ayant abandonné le foyer et ses enfants, et son père étant débordé par son travail et n’ayant plus vraiment la force nécessaire pour assurer l’éducation de ses enfants, Mélissa se retrouve à devoir s’occuper seule du foyer et de l’éducation, souvent difficile de son frère Léonard.

Je vous disais qu’elle était passionnée d’écriture… Eh bien c’est ça qui va la sauver, face à la difficulté de son quotidien. Elle va en effet décider d’écrire un livre sur une équipe de rink hokey locale, qui ne va pas tarder à lui faire une place dans son cœur. Jusqu’à quel point ? Va-t-elle céder au charme du beau Maximilien ?

Comme vous avez pu le remarquer, ce livre est avant tout une romance, mais en toile de fond nous pouvons retrouver les thèmes (allez en vrac…) de l’adolescence difficile, de l’absence de figure maternelle, de la difficulté pour une adolescente de remplacer ses parents auprès de son frère…

Donc non, ce livre n’est pas qu’une romance, il est aussi bien plus. Il traite de beaucoup de thèmes majeurs auprès des adolescents, et rien que pour cela, je vous conseille de le lire. Ce livre est sympa, sans prise de tête, tout en portant de beaux messages. Parfait à lire sur la plage pour ce détendre 🙂 Donc n’hésitez plus et foncez chez votre libraire préféré pour vous procurer ce livre !

A bientôt pour une nouvelle chronique !

Alexis

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s