« L’Exilée » de Virginie Vanos

Hello!

Il y a pas longtemps,j’ai reçu et lu ce livre.

« Après la fin tragique de son meilleur ami, Marek, un jeune pédiatre timide et passionné, se lance à la recherche d’Alexandra, la femme qui fut l’ultime passion d’Axel.
Entre Genève et Bali, en passant par la Turquie et le Mexique, Marek tente de percer les mystères de cette femme audacieuse et ambigüe, et de comprendre le lien étrange qui l’unissait à son ami.
Au fil des voyages et des rencontres, Marek arrivera-t-il à retrouver Alexandra ? Et celle-ci lèvera-t-elle le voile sur la vraie nature de ses sentiments ? »

Ce roman, au début, pendant les 70 premières pages, m’a surtout intrigué. Je lisais avec plaisir, j’étais toujours contente de m’y plonger, mais j’étais pas spécialement accrochée, je ne sentais pas réellement de courant positif.
Et après, tout s’est accéléré. Le roman a pris une nouvelle ampleur, je pense même que l’écriture de l’auteure à évolué au fur et à mesure de la rédaction, et c’est vraiment ça qui m’a accroché.
Mon avis n’est peut-être pas objectif ou complet, ou tu seras tout simplement en désaccord, mais j’ai eu l’impression que l’auteure et son écriture ont vraiment changé, passant à un style plus mature et mieux adapté à la trame de l’histoire.
Et c’est ça qui m’a vraiment plu, mis à part l’histoire novatrice et intense. Mais j’y reviendrais plus tard.
Je veux d’abord te parler des personnages. C’est un gros point positif pour ce livre. Ils sont tout d’abord banals. Ce sont des personnes qu’on croise tout les jours, c’est ton médecin, c’est ta mère, c’est toi, c’est moi.
Ça fait du bien de se plonger dans l’histoire de gens qui nous ressemblent. Pour une fois, c’est pas l’histoire d’un roi, d’un chasseur d’ombres, d’une star, d’un astronaute ou je ne sais quoi de plus extravagant. J’irais même jusqu’à te dire que ça m’a redonné un peu d’espoir. Et c’est grâce à ça en partie que « L’exilée » est un très bon roman.
Je vais maintenant te parler du fil conducteur de l’histoire. C’est ce qui m’a un peu chiffonée. Parce que c’est l’histoire d’une quête, de la recherche d’une vérité, qui passe par la recherche d’une personne. C’est assez spécial, c’est pas quelque chose qu’on a l’habitude de voir, et c’est ça qui m’a troublé je pense. Mais dans le bon sens, j’ose espérer.
Lire ce livre est assez intense, car l’auteure fais en sorte de ne rien laisser passer qui pourrait révéler un tout petit indice sur la suite, à chaque rebondissement tu t’y attends pas, et c’est ça qui est génial.
C’est grâce à tout ce que je t’ai dit tout au long de cette chronique, que je t’encourage vivement à lire ce roman, très court et donc très peu cher.
Tu peux douter,c’est vrai, mais sache qui si tu choisis de le lire, il te laissera une empreinte.

Et toi? Tu l’as lu? Tu veux le lire?Bisous♡

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s