Planète centrale (de Yaël July-Nahon)

Helloo💕

Il y a un petit mois, j’ai reçu Planète Centrale de la part des éditions Rivière Blanche, que je remercie encore pour l’envoi.

Resumé

Aya Stilstone vient de la Planète Centrale colonisée par les humains depuis des temps immémoriaux. Elle est la jeune capitaine d’un gigantesque vaisseau-déchets, le 55B. Elle vogue seule de planète en planète pour accomplir sa tâche routinière.

L’’abordage du 55B par un navire-corsaire va bouleverser la monotonie de sa vie.

Les révélations du Commandant Shamgar sur la réalité de sa planète, régie par un système autoritaire fait d’’intrigues, de guerres larvées, de coups d’’État feront s’’effondrer les certitudes de l’’indisciplinée Aya. En découvrant un nouvel univers où le pouvoir n’’est pas là où on le pense, un univers où l’’obéissance aveugle n’est pas une fatalité, un univers où les guerres sont légion tout comme l’’émerveillement et l’amitié qui lui était jusqu’’alors inconnue, Aya devra s’’affranchir du système d’enfermement imposé par la Planète Centrale pour concrétiser son désir de liberté.

Des aventures l’’emmèneront dans des mondes inconnus, à la rencontre de peuples fantastiques et attachants aux coutumes étranges sur fond de guerres inter-galactiques.

Yaël-July Nahon est un auteur de Nouvelles plusieurs fois primées qui explore des genres aussi divers que le Polar, le Western, les vampires, la Fantasy et le Fantastique. Avec Planète Centrale, l’’auteur nous dévoile un Space Opera sur fond de road-trip initiatique

Avis

C’est un de mes premiers space opera, et je suis pas du tout déçue.

[NDLR : Le space opera ou opéra de l’espace est un sous-genre de la science-fiction caractérisé par des histoires d’aventure épiques ou dramatiques se déroulant dans un cadre géopolitique complexe. Suivant les œuvres, le space opera rime avec exploration spatiale à grande échelle, guerres intergalactiques ou rigueur dans le réalisme scientifique. (Wikipédia)]

Je suis une novice dans ce genre, et je sais que beaucoup de personnes détestent ce genre assez particulier. J’ai beaucoup aimé ce roman! Le personnage principal est vraiment génial, Aya est une personne forte, admirable, courageuse, mais on sent également qu’elle se pose des questions au fond de son esprit, elle ne suit pas les diktats de sa société: c’est quelque chose de classique chez les héroïnes mais c’est aussi une qualité que j’admire particulièrement.
Malgré quelques passages que je n’ai pas compris, le roman est plutôt abordable, il ne demande pas des connaissances astronomiques en astronomie (le jeu du mot uhu)(connaissance que je n’ai pas d’ailleurs aha). Pourtant, j’ai eu pendant ma lecture l’impression qu’il manquait quelque chose, une étincelle, celle qui me fait tomber en amour sur certains romans. Et j’ai trouvé pourquoi: ça va trop vite. Je trouve que tout va trop vite, sans temps de réflexion, principalement pour les batailles mais aussi pour les sentiments. C’est dommage, c’est ce qui enlève un peu de magie à ce roman!
En somme, c’est un super space opera, assez court, agréable, qui égale assez bien d’autres romans célèbres. Je ne suis absolument pas déçue de ce roman et ai hâte de lire le deuxième tome!

Et vous? Vous l’avez lu? Vous voulez le lire?

Bisou ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s