La disparue de Linton Hill (de Jean-Michel Payet)

On se retrouve aujourd’hui (enfin !) pour une nouvelle chronique : La disparue de Linton crbst_coup-de-coeur_txt2Hill, de Jean-Michel Payet. L’originalité de ce livre repose sur le fait qu’il a été écrit avec l’aide de plusieurs groupes d’élèves de collèges et lycées.

Allez, voici le résumé, et on en parle ensuite…

Resumé

Charlotte débarque sur l’île d’Angrisey pour entrer au lycée-pensionnat de Linton Hill. Elle a effectué des recherches sur cet établissement avant de provoquer son renvoi et d’encourager son père à l’y inscrire.
Elle veut y retrouver son amie Catherine, qui a mystérieusement disparu un an plus tôt.
Au pensionnat, Charlotte découvre que la chambre 12, interdite, renferme un secret et ouvre sur un univers inconnu…

Avis

Comme ça, on pourrait se dire que ce livre est un livre pour pré-ados classique, sans grande originalité. J’ai déjà vu des résumés plus accrocheurs.

Mais on se rend vite compte que ce livre est assez bien réalisé. Le parallèle 1942-2015, qui permet au passage de réviser un tant soit peu votre culture historique, est exploité de plusieurs façons. En effet, on peut découvrir le passé d’Angrisey à travers le journal tenu par l’enseignante de l’île, mais aussi à travers les yeux de Charlotte, au fil de ses incursions dans la chambre 12…

Ce livre réussit à marier la réalité – Charlotte, jeune fille vivant à l’internat pour lever le mystère entourant la disparition de son amie – à la fiction (voyages dans le temps).

On peut féliciter des ados d’avoir réussi à écrire un livre aussi bien réalisé ! Rien que pour cela, ce livre est un de mes coups de coeur, même si on peut parfois noter quelques éléments qui auraient mérité un plus grand approfondissement. J’ai l’impression que, d’être passé du passé au présent, on n’a vraiment profité d’aucune des deux époques… Mais cela reste une bonne découverte néanmoins 🙂

Si je devais retenir une morale de ce livre, elle serait de ne pas regretter le passé, de ne pas vouloir le changer, mais plutôt de profiter autant que possible du présent.

MA NOTE : 16/20

A bientôt pour une nouvelle chronique !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s